Patrick Burner : De la Martinique à l’OGC Nice

Bonjour Patrick, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Patrick Burner, j’ai 21 ans et je suis footballeur professionnel à l’OGC Nice

Quel a été ton parcours avant d’arriver à l’OGC Nice ?

J’ai commencé le foot à l’âge de 4 ans au Golden Star, puis à l’âge de 12 ans j’ai déménagé au François et intégré le Club Franciscain. J’ai ensuite été appelé en sélection de Martinique ou j’ai joué la coupe nationale à Clairefontaine et c’est là que j’ai été repéré par le club de Drancy en région parisienne où j’ai passé 1 an. Après j’ai été repéré par le club Frejus St Raphaël. J’y ai passé 1 an aussi et c’est après cette période que l’OGC Nice m’a recruté. J’ai fait 3 ans en centre de formation et après j’ai signé mon contrat professionnel.

Tu as eu un sacré parcours ! Quelles difficultés as-tu rencontré ?

La difficulté… surtout le climat qui n’est pas pareil qu’en Martinique (rires), et être loin de ma famille aussi mais après je savais pourquoi j’étais parti, j’avais un but en tête donc je ne m’attardais pas sur ces difficultés.

Beaucoup de jeunes antillais partent pour le football mais très peu signent des contrats pro, selon toi à part le niveau de jeu qu’est-ce qui a fait la différence dans ton cas ?

Pour moi ce qui a fait la différence c’est le mental, l’envie et surtout l’écoute.

On voit souvent les bons côtés de la vie des sportifs, mais selon toi quel est le plus difficile dans la vie d’un sportif professionnel ?

Comme tu dis les gens ne voient pas le travail derrière car tous les jours tu as entraînement et il faut avoir beaucoup de mental. Quand tu a de grosses blessures également c’est très très dur.

Comment s’est passée ton intégration en tant que jeune antillais dans un groupe aussi international ?

Ça s’est très bien passé on m’a bien accueilli et intégré très vite à la vie du groupe. J’étais un peu timide au début mais maintenant ça va ! (rires)

Tu as des coéquipiers qui t’ont pris sous leur aile ?

Oui, il y en a qui me donnent beaucoup de conseils comme Dante ou Alassane Plea et Wylan Cyprien

En dehors de tes coéquipiers, qui sont tes modèles ? Tes joueurs préférés ?

Même si certains ne jouent pas au même poste que moi, j’adore voir jouer Ronaldinho, Dani Alves, Marcelo et Neymar.

Jusqu’à maintenant quel a été le meilleur moment de ta carrière pour toi ?

Le meilleur moment de ma carrière même si elle vient de commencer, c’est quand j’ai signé mon contrat professionnel. C’est un rêve depuis tout petit. Il y a aussi le week end où j’ai joué titulaire face au PSG au Parc des Princes. Entendre l’hymne de ligue des champions aussi !

Tu as également eu l’occasion de jouer en coupe d’Europe, quel effet ça t’a fait ?

Ça fait vraiment plaisir, j’ai directement pensé à ma famille qui a fait énormément d’efforts pour moi

Au niveau de la Ligue 1, que penses-tu du championnat en général et de ton équipe ?

La Ligue 1 c’est un très bon championnat avec de bonnes équipes. L’OGC Nice fait partie des meilleurs équipes du championnat pour moi, c’est une équipe très collective avec des joueurs de qualité qui travaillent beaucoup tous les jours pour progresser et je suis content d’en faire partie

Un pronostic sur votre classement final ?

Je pense qu’on finira parmi les 5 premiers (rires)

Suis-tu le championnat martiniquais ?

Oui oui, parce que j’ai beaucoup d’amis proches qui jouent dans certains clubs donc je m’y intéresse beaucoup.

La réponse me semble évidente, mais penses-tu à l’équipe de France ?

Oui beaucoup ! J’espère un jour être appelé en sélection mais il faut que je continue à travailler pour réaliser ce rêve.

Quel serait ton objectif à long terme en tant que joueur ?

Faire une grande carrière de footballeur, gagner plein de trophées, et pourquoi pas être l’un des meilleurs joueurs au monde

Quel conseil donnerais-tu aux jeunes footballeurs ou sportifs en général qui voudraient réussir dans leur domaine comme toi ?

Je leur dirais de ne jamais lâcher continuer à travailler, rien n’est impossible et quand on veut on peut !

Retrouvez Patrick sur les réseaux sociaux :

Instagram : @patrick.brnr

Merci à Patrick pour le temps qu’il nous a accordé. Nous lui souhaitons bon courage pour la suite de sa carrière sportive.

Be an Influencer !

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *